Parole de lauréate : Séverine Pirault, experte en communication digitale

Les Femmes de l'économie - 17/07/2018

Les-femmes-de-l--co@4x_2

En 2012, Sévérine Pirault recevait le prix de la Femme Communicante lors de l’Edition Pays de la Loire des Trophées des Femmes de l’économie. Ce prix lui a été remis en récompense de son travail en tant que créatrice et directrice associée d’Intuiti, agence de conseil en tactique digitale. Dès 2013, tout en continuant à développer cette première entreprise, elle fonde Keople, une start-up basée à Nantes qui propose d’analyser et d’accompagner les entreprises dans leur transformation numérique.

Elle revient aujourd’hui sur la cérémonie qui, il y a 6 ans, l’a sacrée Femme Communicante.

Pour quelles raisons avez-vous choisi de candidater aux Trophées « Les Femmes de l’économie » ?

C’était une sorte de challenge personnel et un excellent moyen de revenir sur mon parcours. On avance, tout va très vite et on a rarement l’occasion de regarder dans le rétroviseur. Je milite pour plus de femmes entrepreneuses. C’était une manière de témoigner et de donner envie aux femmes qui hésitent ou qui ne se croient pas capable d’entreprendre.

Quels souvenirs gardez-vous de la cérémonie où vous avez été élue lauréate ?

Un très beau souvenir. Du stress positif, la fierté d’être sélectionnée.

Qu’est-ce que ce Trophée vous a apporté dans votre vie professionnelle / personnelle ?

Ce Trophée m’a apporté une forme de reconnaissance de mes pairs, de la notoriété, quelques articles et la fierté de mes proches.

Quels sont aujourd’hui vos projets d’avenir ?

Développer Keople et continuer à donner envie d’entreprendre.

Quels conseils souhaiteriez-vous adresser aux femmes qui souhaitent se porter candidates à l’édition 2018 des Trophées ?

Ne pas hésiter. Ce n’est pas grave si tu n’es pas finaliste. C’est une expérience qui sera dans tous les cas intéressante personnellement et collectivement.

Pour retrouver l'article : Les femmes de l'économie